Comment investir dans l’immobilier ?

novembre 25, 2013 3 Comments »

Bien investir dans l’immobilier

Dans le neuf comme dans l’ancien, rien ne sert d’obtenir une rentabilité confortable, si le jour où l’investisseur veut vendre, le quartier ne s’est pas valorisé ou s’est dévalorisé. A bannir, les logements construits dans des immeubles spécifiquement destinés aux investisseurs : une fois passée la durée obligatoire du bail pour bénéficier de la défiscalisation, les appartements ou les maisons se retrouvent sur le marché en même temps. Pléthore est l’ennemi de la vente dans de bonnes conditions de marché.

Investir dans un achat en immobilier ancien ou neuf est un pari non risqué pour l’avenir si l’on a investi sur le long terme. L’investissement locatif est rentable dans le cas où l’investisseur cherche à se constituer une épargne personnelle et un patrimoine sur au moins 15 ans.

immobilier

Des principes à respecter dans l’immobilier

On ne le redira jamais assez, pour investir, les paramètres à respecter, à Paris, à Londres, à Montréal ou en province sont assez similaires :

– privilégier l’emplacement, l’environnement, la demande locative. Et avant de parier sur un quartier en pleine restructuration, renseignez-vous à la mairie pour savoir si les travaux ont lieu dans trois ou dix ans, si une tour de bureaux, certes créatrice d’emplois, ne va pas occulter la vue d’un appartement…

Par exemple le site Duproprio vous informe des gestes indispensables à faire pour choisir son secteur d’habitation. Des précautions qui ne sont jamais assez vérifiées et qui font que certains regrettent leur investissement.

Voici quelques exemples :

– Fuyez les rentabilités mirobolantes, synonymes de risques à long terme et acceptez des rendements moyens procurés par des bons emplacements et donc à terme un maintien du capital pierre, voire de plus value.

Les critères d’achat pour ne pas perdre d’argent dans une acquisition immobilière sont clairs:

– Ne pas acheter un logement situé au rez-de-chaussée d’un immeuble

– Evitez d’acquérir un habitat (appartement ou maison) trop loin des transports en commun (gare proche, centre ville, bus, métro…)

– Ne pas acquérir sur un coup de tête ou coup de cœur: l’argent n’a pas de sentiment

– Vérifiez le voisinage de l’habitation à acheter

– Connaître les plans d’aménagement autour du bâtiment ou pavillon: projet de construction, travaux de rénovation, chantier, destruction, patrimoine historique…

– Prévoir avec lucidité et justesse les revenus locatifs espérés

– Calculer son taux d’endettement et capacité d’investissement afin de ne pas se retrouver en surendettement

– Comparer les logements, loyers…et simuler les mensualités de remboursement

– Utiliser les dispositifs légaux de défiscalisation comme la loi de Robien, la loi Borloo, loi zrr, loi de défiscalisation sur les œuvres d’art, monuments historiques…pour baisser ses impôts sur le revenu tout en achetant un ou plusieurs logements.

Related Posts

3 Comments

  1. alexandra 27 novembre 2013 at 12 h 19 min - Reply

    Bonjour,
    Vous parlez des dispositifs légaux de défiscalisation comme la loi de Robien, la loi Borloo, loi zrr, loi de défiscalisation sur les œuvres d’art, monuments historiques…pour baisser ses impôts sur le revenu tout en achetant un ou plusieurs logements. Sauf que la loi robien et borloo ne sont plus accessibles aujourd’hui, c’est la loi duflot qui les a remplacé.

Les commentaires inutiles verront leurs liens supprimés